Erreur
Mardi, 28 Février 2012 21:33
Évaluez cet article
(0 votes)

Waben

Waben

 

La ville de Waben vu par l'association AGHVEDifficile de croire que Waben a été un port florissant au Moyen-Age, et même l'une des villes les plus importantes du Ponthieu. Dans l'ouvrage présenté en fac-similé ci-dessous, une histoire de la cartographie,on trouve quelques informations intéressantes page 90, dont une graphie "Vuaban".


En voici une transcription.


" Le nom de Vuaban  introduit dans leur nomenclature par les Catalans, à l'imitation de l'anonyme génois auteur de l'atlas Luxoro, est  par erreur inscrit au sud de la Somme. C'est aujourd'hui le village de Waben, arrondissement de Montreuil, (Pas-de-Calais).


<<On ne se douterait pas, en traversant ce petit village, dit M. de Calonne (Dict. hist. et arch. du Pas-de-Calais, arrond. de Montreuil, p.410) que ce fut jadis un port de pêche et de commerce important. Les atterrissements de la Manche l'ont isolé de la mer, mais c'était au Moyen Age la principale ville du Ponthieu après Abbeville et Montreuil>>. Les comtes résidaient au château bâti sur une vaste motte et dont la fondation remontait à la domination franque, à en juger par le résultat des fouilles pratiquées, il y a quelques années, dans le voisinage immédiat de cette ancienne forteresse. En l'an 1400, Gui II de Ponthieu concédait à l'abbaye de Saint-Josse huit aquatias (aquatia ... jus piscaudi tribus diebus in auno. Du Cang. Gloss.) ad vitum fratrum (cartulaire de St Josse, N° II f° 2, Arch. départ. du P.de C. ) . Le même comte, d'après un autre acte de la même année (ibid.. n° IV, f° 2 V°) déclare avoir donné siptem aquatias apur Waben et unam aput Stapulas (Etaples) (documents communiqués par M. l'abbé Haigneré). Les comtes de Ponthieu possédaient à  Waben un droit de siège qui "leur attribuait 8 d. parisis sur chaque bateau flamand qui y abordait ; les bateaux anglais payaient 8 esterlins et les bateaux normands 8 petits tournois" (De Calonne, op. cit., p.411).

 

 

Les Seigneurs de Waben.
Voici un extrait du "Nobiliaire de Ponthieu", écrit par René de Belleval (1837 - 1900) dans lequel figure leur blason.

Dans un autre registre, on peut également attirer l'attention d'un lecteur  avide d'histoire policière médiévale, sur le livre de  Jean-Christophe Macquet "Gérard de Waben" (Ed. Ravet-Anceau) 

Dernière modification le Jeudi, 12 Avril 2012 08:04

Dernier(s) article(s) de

Articles similaires (par étiquette)

Retour en haut